Le Blog
Oiseaux :
  Recherche par :
Nom local
  Nom scientifique
Protégés
Chassés
Mon Best of :
Galerie :
Séquences :
Oiseau-Logo :
Kaiali
Super Ordre : Passerimorphes
Ordre : Ciconiiformes
Famille : Ardeidae
Sous famille : Ardeinae
Genre : Butorides
Espèce : Butorides virescens (Linnée, 1758)
Nom : Héron vert (Green heron)
Local : Kaiali
Aigrette blanche (garzette)
Aigrette blanche (neigeuse)
Aigrette bleue
Aigrette Pique-bœufs
  Crabier (Aigrette tricolore)
Crabier blanc
Crabier bois (Bihoreau gris)
Crabier bois (Bihoreau violacé)
Crabier géant
Kaiali
Kaiali jaune
Taille : 40 à 48 cm - Envergure : 60 à 70 cm
Pas de dimorphisme sexuel évident
Adulte - Plumage internuptial :
Le dessus est bleu-vert à violet sombre et avec des reflets métalliques. La queue est courte, ne dépassant pas des ailes au poser.
Les ailes ont des reflets plus nettement verts et les plumes ont un liseré blanc formant un motif en écailles.
Le front et la calotte sont noir et les plumes de la calotte se prolongent sur la nuque. Elles sont érectiles (Photo). Voir aussi la Séquence Baston.
Le bec est long, droit et pointu, la mandibule supérieure est vert sombre, la mandibule inférieure est jaune. À la base du bec, une plaque de peau nue jaune-vert s'étend autour de l'œil qui est jaune.
Les joues, le cou et les flancs sont brun-roux. Une large bande blanche s'étend du menton à la poitrine.
Le ventre et les sous-caudales sont gris.
Les pattes et les doigts sont longs, jaune-vert.
Adulte - Plumage nuptial :
Même plumage mais les couleurs sont plus franches, plus vives.
Les plumes du dos sont nettement plus longues, bleutées et retombent sur le haut des ailes (Photo).
Les pattes peuvent avoir une coloration orangée plus ou moins vive.
Juvénile et Immature :
Le dessus est brun, fortement tacheté de blanc sur les ailes chez le juvénile. Ces marques s'atténuent et disparaissent progressivement chez l'immature (Photo).
Le dessous est fortement strié de lignes blanches.
Voir aussi l'observation du nid de Fontaine Didier.
Très commun, pas trop méfiant , tu pourras l'observer partout où il y a de l'eau, salée, saumâtre ou douce, au sol ou perché sur une branche. Lagunes, mangroves, plages, marais, rivières, marigots, ravines ...
L'urbanisation ne lui fait pas peur et si tu lèves un peu le nez, tu auras parfois la surprise de le voir survoler les toits en plein Fort de France ... Et si tu le baisse (le nez, Léotin, le nez !), tu le retrouveras, discret, dans la petite ravine derrière chez toi.
Sédentaire. Il est présent dans toutes les îles des Antilles.
Résident nicheur commun et facile à observer toute l'année en Martinique.
Perché sur une branche basse, une racine de palétuvier, ou sur la berge, il guette immobile ou parcourt d'un pas lent une rive, se fige un instant et lance son bec pour attraper le petit poisson, crustacé, grenouilles ou autre insecte.
  En fait et comme tous les hérons, il a une grande capacité d'adaptation dans ses choix alimentaires en fonction des possibilités des biotopes dans lesquels il évolue. Ceci est considéré par les ornithologues comme une marque d'intelligence aviaire.
- Voir l'observation sur le comportement alimentaire du kaiali.
- Voir la séquence du Kaiali qui pêche et la séquence du Kaiali insectivore.
Dérangé, il s'envole en poussant un cri bref caractéristique "Kio" qui lui a valu son nom en Guadeloupe.
D'un tempérament assez agressif. Il défend son territoire de pêche et je l'ai vu souvent adopter face à un intrus une attitude d'intimidation en se dressant de tout son long, hérissant les plumes de son cou et de sa calotte. Et si la manœuvre n'est pas suffisante, il passe à l'attaque.
  - Voir la Séquence Baston
Son vol est lent et ample, cou replié et pattes tendues en arrière. C'est un assez bon voilier, même si, le plus souvent, il ne vole que sur de courts trajets.
Période de reproduction : de février à novembre (E. Bénito-Espinal)
  Voir la séquence Reproduction
Niche à moyenne hauteur (3 à 4 m) dans un arbre à proximité de l'eau ou non, parfois regroupé en petites nurseries de 3 à 4 couples.
Le nid est fait de brindilles grossièrement assemblées avec une dépression centrale peu profonde.
Les œufs, le plus souvent 3, sont bleu-vert pâle.
Le nid et les petits de Didier : Observation et Photos.
Le nid et les petits de Morne Doré : Observation et Photos.
Le nid et les petits de Madiana : Observation et Photos.
Le nid aux Anses d'Arlet : Observation et Photos.
12/04/08 - Fontaine Didier, Fort-de France :
Un nid de kaiali idéalement placé nous permet de suivre l'élevage et la croissance des petits. Voir l'observation
19/05/08 - Plage du Carbet (15h) :
Un kaiali se fait nourrir par les pêcheurs. Voir l'observation
22/05/08 - Plage du Carbet (9h-10h30) :
Au moins 3 kaialis espacés les uns des autres, pas farouches, cherchant à manger sur la plage à la limite des vagues (Photo)
22/05/08 - Grande Anse d'Arlet (16h) :
Un kaiali en plumage "usé" (Photo) bien terne par rapport au plumage observé en mai.
25/11/08 - Saint-Joseph 10h) :
Léotin m'appelle pour me dire qu'il est en conversation avec un kaiali atteint de mélanisme. Il semble formel, c'est un kaiali mais avec le plumage entièrement noir et les pattes jaunes. Je n'ai pas pensé à lui demander si Heine et ken étaient avec lui ...
06/12/08 - Pointe Royale, Le Robert (9h) :
Un kaiali sort des grandes herbes de la berge et se pose à seulement quelques mètres de moi pour me toiser longuement (Photo)
22/03/09 - Habitation Céron, Prêcheur (13h) :
Un kaiali arpente lentement la pelouse du parc, se fige le cou tendu, et d'une rapide détente de tout le corps, capture une courtilière qu'il gobe tout rond (Séquence). Il y a passé la journée entière, à peine dérangé par nos allées et venues, s'interrompant seulement pour aller boire de temps en temps dans une grande platine posée sur l'herbe. Si tu comptes une moyenne de 10 courtilières par heure (ce que j'ai pu observer), voilà un bel insecticide bio.
Et Louis me dit qu'il est à poste tous les jours !
25/04/09 - Rivière Lézarde, Lamentin (15h) :
Un kaiali avec dans son bec un beau tilapia (Photo)
12/07/09 - Morne Doré, Lamentin (9h > 11h) :
Sortie ornitho avec Le Carouge : observation de l'avifaune dans une carrière désaffectée qui s'est remplie d'eau et a formé un grand étang. Observation de nombreux kaialis adultes et juvéniles et de deux nids avec des petits (Voir les photos).
13/07/10 - Anse d'Arlet Bourg (16h > 18h) :
Un nid de Kaiali en construction au-dessus du marigot qui traverse le bourg. (Voir les Photos)
Séquence Reproduction des Kaialis
Séquence Construction du nid
10/08/11 - Canal du François :
Un kaiali immature, surpris sur une basse branche au dessus de l'eau, se fige et tente de se fondre dans la végétation (Photo).