Le Blog
Oiseaux :
  Recherche par :
Nom local
  Nom scientifique
Protégés
Chassés
Mon Best of :
Galerie :
Séquences :
Oiseau-Logo :
Cohé
Super Ordre : Strigimorphes
Ordre : Strigiformes
Famille : Caprimulgidae
Sous famille : Caprimulginae
Genre : Caprimulgus
Espèce : Caprimulgus cayennensis (Gmelin, 1789)
Nom : Engoulevent coré (White-tailed nightjar)
Local : Cohé
Cohé (E. coré)
Cohé (E. d'Amérique)
Cohé (E. piramidig)
Taille : 20 -23 cm
Dimorphisme sexuel
Adulte mâle :
Dessus brun tacheté de brun plus clair, collier roux à la nuque, ligne claire au dessus de l'œil, bec court, largement fendu et garni de longues vibrisses à la base. Barre alaire blanche bien visible en vol. Longue queue avec rectrices externes blanches, intermédiaires sombres et médiales brunes.
Dessous brun clair à la poitrine, blanc beige sur le ventre.
Pattes courtes brun beige.
Adulte femelle :
Dessus brun plus terne tirant sur le roux, collier roux absent. Pas de barre alaire blanche. Queue uniformément brune tachetée de sombre.
Immatures :
même plumage que celui de la femelle mais avec le dessous plus clair (R. Pinchon).
D'après R. Pinchon, le cohé de Martinique serait une sous-espèce spécifique à notre île, identifiée et nommée par lui Stenopsis cayennensis manati (L'oiseau et la R.F.O, V. XXXIII, pp. 107-110, 1963)
Basse altitude. Taillis sec (ti-baume) et savanes herbeuses du centre et sud de l'île : Rivière Salée, Diamant, Marin, Sainte-Anne, Vauclin, Caravelle.
Léotin le rencontre régulièrement à l'aube, en bordure de mangrove, au dessus des savanes inondées et des marécages de la plaine de Rivière-Salée
Résident nicheur en Martinique, peu commun à rare.
Se rencontre aussi à Trinidad & Tobago et en Guyane.
Solitaire, rarement en couple. Mœurs nocturnes ou crépusculaires.
Insectivore.
Période de reproduction : de janvier à juillet avec probablement 2 à 3 pontes (R. Pinchon).
Le cohé ne construit pas de nid. Les œufs sont pondus au sol en pleine savane ou au pied d'un arbuste.
Les œufs (1 à 2), sont beiges mouchetés de gris-bleuté et de brun
12/10/08 - Canal de Rivière Salée (6h) :
De léotin : Un cohé vole au dessus de l'étang en bordure de la mangrove pendant quelques minutes puis disparaît vers les palétuviers.
14/10/09 - Réunion, François (6h30) :
Un cohé vole en papillonnant au dessus d'un champ de cannes en bordure de la route, bien éclairé par le soleil levant. Bande blanche bien visible sur les longues ailes étroites et coudées.
14/10/09 - Canal de Rivière Salée :
Léotin voit beaucoup de cohés volant au dessus du canal et des savanes en bordure de mangrove au lever du jour depuis mi-septembre. Il y va en moyenne 2 fois par semaine et voit jusqu'à 10 cohés chaque fois.
08/05/12 - Cap Macré, Le Marin :
De Maryse, une première et très belle observation d'un nid de cohés avec deux poussins qui selon elle ont entre 1 et 2 jours. Le mimétisme de ces petites boules de duvet est impressionnant (Photos)